Définition et enjeux

Les risques psychosociaux constituent aujourd'hui une problématique majeure en santé au travail. Leurs conséquences impactent bien sûr la vie des salariés mais aussi le fonctionnement des entreprises : démotivation du personnel, augmentation de l’absentéisme, dégradation de l’ambiance de travail, etc.

Une démarche de prévention collective permet de rechercher les sources de stress, de charge mentale et d'identifier les modalités d'actions possibles. L'évaluation des risques constitue un incontournable de cette démarche. Elle conditionne pour partie son succès. Si cette étape s'avère cruciale, elle se révèle parfois compliquée à mettre en œuvre notamment lorsque le climat de l’entreprise est déjà dégradé.


L'essentiel

Démarche de prévention et qualité de l’évaluation

Risques psychosociaux

Les risques psychosociaux (stress, harcèlement, violences...) ont une particularité qui les distingue des autres risques. Ils résultent en effet de l'interaction entre le salarié, son travail, et l'environnement organisationnel et humain dans lequel il l'exerce. Ils sont donc potentiellement présents dans tous les contextes de travail.

Malgré cette spécificité, la démarche de prévention des risques psychosociaux (RPS) est en tout point analogue à celle des autres risques professionnels. Il est d'ailleurs utile de rappeler que leur prévention et leur évaluation (au travers de leur transcription dans le document unique) font partie des obligations de l'employeur.

 

La prévention durable des risques psychosociaux (RPS) suppose une démarche collective impliquant une réflexion approfondie sur l'organisation du travail. Elle doit être envisagée dans le cadre d'un projet d'entreprise associant l'employeur, les salariés et leurs représentants, les acteurs de la santé au travail.

L'efficacité de la démarche repose en premier lieu sur la capacité de l'entreprise à identifier les facteurs de risques psychosociaux présents dans chaque unité de travail et d'analyser les conditions d'exposition des travailleurs (fréquence, circonstances d'exposition…). La qualité de cette évaluation est essentielle. C'est en effet sur cette base que des actions concrètes pertinentes peuvent être priorisées et mises en place pour prévenir les risques.

Quels sont les principaux facteurs de RPS dans l’entreprise ?

Les RPS possèdent un caractère subjectif, qui relève de la perception propre à chaque individu. Les risques psychosociaux (RPS) sont plurifactoriels et concernent essentiellement 4 domaines :

  • Les exigences du travail et son organisation : manque d’autonomie dans le travail, degré d’exigence au travail en matière de qualité et de délais, vigilance et concentration requises, injonctions contradictoires ;
  • Le management et les relations de travail : nature et qualité des relations avec les collègues, les supérieurs, reconnaissance, rémunération, organisation ;
  • La prise en compte des valeurs et attentes des salariés : développement des compétences, équilibre entre vie professionnelle et vie privée, conflits d’éthique ;
  • Les changements du travail : conception des changements de tout ordre, nouvelles technologies, insécurité de l’emploi, restructurations …

Comment réaliser une évaluation objective lorsque la situation dans l'entreprise est déjà dégradée ?

Dans de nombreuses entreprises, la démarche de prévention des risques psychosociaux est parfois mise en place trop tardivement, lorsque les problèmes sont déjà avérés, dans un contexte difficile marqué par une rupture ou un blocage du dialogue social.

Dans ces conditions, il est illusoire d'espérer traiter durablement les problèmes sans avoir réamorcé le débat dans l'entreprise autour du travail, et "assaini" la situation.

Dans ces situations de crise, il est souvent nécessaire de procéder à un diagnostic approfondi. Le recours à un prestataire extérieur (organisme de prévention, cabinet conseil, consultant…) peut s'avérer indispensable.

Le but de cette intervention est d'apporter un regard extérieur afin de clarifier et objectiver la situation et permettre de dépasser les points de conflit et de blocage. Il s'agit d'identifier les problèmes rencontrés par les travailleurs, et d'analyser finement leurs origines en lien avec le travail.

Mais l'intervention du consultant doit aussi, et peut-être même surtout, contribuer à réinstaller les conditions d'un dialogue apaisé et constructif entre les différentes parties prenantes. L'employeur, les salariés et leurs représentants doivent donc être pleinement associés à la démarche.

Risques psychosociaux

Le diagnostic, partagé par tous, peut alors constituer une base solide de débat pour agir sur les situations de travail concrètes qui sont à l’origine des difficultés.

Les clés pour pérenniser la démarche de prévention et intégrer efficacement les risques psychosociaux dans le document unique

La prévention des risques psychosociaux est un travail au long cours. Si l'évaluation des risques constitue un point crucial, elle ne constitue pas une fin en soi. Sa raison d'être est de permettre la mise en place d'actions concrètes pour lutter contre les facteurs de risques psychosociaux : surcharge de travail, manque d'autonomie, pression temporelle, manque de reconnaissance, imprécision des missions, perte de sens du travail...

Les mesures de prévention regroupent le plus souvent un ensemble de mesures sociales, organisationnelles ou techniques qui doivent être définies, construites et priorisées de façon collective. Les priorités d'actions sont à déterminer en fonction du niveau de risque évalué, du caractère d'urgence et de la faisabilité des améliorations à apporter. 

Pour pérenniser la démarche, il est également nécessaire de définir des indicateurs de suivi qui permettront de réévaluer régulièrement et de réajuster le plan d'action. De nombreux outils sont aujourd'hui disponibles pour accompagner les entreprises dans leur démarche.

Accompagner les entreprises dans la prévention des RPS

La Direction des Risques Professionnels (DRP) de la CGSS propose plusieurs outils à destination des chefs d’entreprises, pour prévenir les situations entraînant des risques psychosociaux :

  • La formation "S'initier à la prévention des Risques Psychosociaux (RPS)" : ce stage gratuit, est destiné à tout acteur de prévention dans l’entreprise, et notamment aux managers. L’objectif est de permettre aux entreprises de détecter les signes d’alerte des RPS et de mettre en place une démarche de prévention.
  • Le recours à une personne ressource externe en prévention des "RPS" habilité par la DRP : elle accompagne les chefs d’entreprises dans la mise en œuvre de la démarche de prévention de ces risques.
  • Une documentation élaborée par le Réseau des Caisses de Sécurité Sociale et publiée par l’Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS).

La prise en charge actuelle

Les affections psychiques représentent environ 1,6 % des accidents du travail avec arrêt. Il n’existe pas de tableau de maladie professionnelle relatif aux affections psychiques. Leur prise en charge relève donc du système complémentaire des affections hors tableaux, sous réserve d’un niveau de gravité suffisant (responsable d’une incapacité prévisible d’au moins 25 % ou du décès). Si un salarié déclare une affection psychique comme maladie professionnelle, son dossier sera soumis à un comité régional de reconnaissance des maladies professionnelles (CRRMP), pour une prise de décision.

Pour aller plus loin : Les affections psychiques liées au travail : éclairage sur la prise en charge actuelle par l’Assurance Maladie - Risques professionnels


Nous vous accompagnons

Le Service Prévention de la Direction des Risques Professionnels conseille et accompagne les entreprises et leurs salariés.

>> 0596 66 53 35 | prevention972@cgss-martinique.fr

La Cellule Diffusion Étude Clientèle propose gratuitement toute la documentation utile sur les risques psychosociaux (brochures, affiches, dépliants...).

>> 0596 66 51 32 | documentation.atmp@cgss-martinique.fr

Formation

La DRP, propose aux entreprises un stage leur permettant de mettre en place une démarche de prévention des risques psychosociaux et violence externe → Voir les formations


Liens utiles

- Formation "S'initier à la prévention des risques psychosociaux"

- Formation "Participer à une démarche de prévention des risques psychosociaux"

- Formation "S’engager dans une démarche de prévention des risques professionnels liés aux relations humaines au travail"

- Formations-Actions RPS : faire appel à des personnes ressources externes en RPS


Documentation utile

- Risques psychosociaux : 9 conseils pour agir au quotidien - ED 6250, INRS

- Risques psychosoiaux : En parler pour en sortir - ED 6251, INRS

- Prévention des risques psychosociaux : pourquoi former les managers ?

- Comment organiser la reprise du travail après un épisode dépressif ?

- Protéger les salariés contre les risques psychosociaux (1/2)

- Protéger les salariés contre les risques psychosociaux (2/2)

- Stress au travail, de quoi parle-t-on ?

- Les affections psychiques liées au travail : éclairage sur la prise en charge actuelle par l’Assurance Maladie Risques professionnels

 

 

>> Voir nos pages :  Management de la SST | Maintien dans l'emploi | Trouver une formation