Définition et enjeux

En Martinique, le secteur du BTP connaît un haut niveau de risque et une sinistralité importante (10% des accidents du travail avec arrêt, pour 9% des effectifs salariés environ). Les salariés des entreprises du BTP sont encore  exposés à de trop nombreux risques professionnels :

  • chute de hauteur ;
  • risque d’écrasement ou d’ensevelissement ;
  • manutentions manuelles de charges lourdes (voir page : Troubles musculo-squelettiques) ;
  • risque routier encouru par les salariés lors de leurs déplacements à l’occasion du travail ;
  • etc.

L'essentiel

Parmi les risques qu’encourent les salariés du BTP, certains, compte tenu de leur gravité, font l’objet d’un suivi attentionné par la Direction des Risques Professionnels (DRP) de la CGSS.

Le risque "chutes de hauteur"

Les chutes de hauteur dans le BTP représentent 16% des accidents et sont la première cause d'accidents graves et mortels (30% des décès). Un programme d’action mis en œuvre dans l’ensemble des régions, a pour objectif de réduire la sinistralité liée aux chutes, dont sont victimes les salariés du secteur de la construction, lors des travaux de gros-œuvre, du second œuvre et des travaux publics. Ce programme vise à amener les acteurs de la construction à prendre en compte la prévention de ce risque dans toutes les opérations de construction, le plus en amont possible, dès la préparation des opérations.    

→ Un outil d'autodiagnostic adapté aux TPE leur permet d'évaluer en quelques minutes leur niveau de prévention. Vous y trouverez également une offre documentaire adaptée à vos caractéristiques, et les services proposés par les partenaires (appui technique, aides financières, formations). Adoptez dès maintenant les bons réflexes : http://www.chutesdehauteur.com.


Le risque "Amiante"

Opérations de retrait de matériaux contenant de l’amiante (MCA) Martinique

 

L’amiante est un matériau toxique par inhalation interdit en France depuis 1997. Il peut être présent dans les conduites, canalisations, faux-plafonds, colles, mortiers, etc. Il peut provoquer des maladies du système respiratoire, voire des cancers.

Contrairement aux idées reçues, la Martinique est malheureusement également concernée par ce risque : une cinquantaine d’opérations de retrait de matériaux contenant de l’amiante (MCA) est recensée en moyenne chaque année.

 

Un plan de retrait est un document réalisé par l’entreprise agréée chargée des travaux de retrait ou d’encapsulage d’amiante. Il énumère les mesures à prendre par l’entreprise afin de prévenir les risques d’inhalation d’amiante par ses salariés et les risques exportés à l’environnement immédiat du chantier. Des vérifications sont ensuite menées sur site par la DRP de la CGSS, concernant notamment :

  • La formation spécifique des travailleurs ;
  • Les mesures de protection collectives et individuelles ;
  • Le repérage exhaustif des matériaux et produits contenant de l’amiante ;
  • L’établissement des modes opératoires et des plans de retrait.
 

Amiante, risque professionnel BTP

Le Maître d’Ouvrage, premier maillon de la chaîne de prévention

Les Maîtres d’Ouvrage, les Maîtres d’œuvre et Coordonnateurs en Sécurité et Protection de la Santé (CSPS), doivent intégrer toutes les dispositions pour que les salariés travaillent en sécurité, et le plus en amont possible. Dés la conception du projet ou dés la rédaction du cahier des charges en cas de marché, les risques doivent être évalués et les mesures nécessaires recensées.

Par exemple, pour le risque de chutes de hauteur, deux lots spécifiques doivent être prescrits dans les pièces contractuelles des marchés de travaux :

  • Le lot "Sécurisation des Circulations, Accès et Livraisons à Pied d’œuvre" (SCALP)
  • Le lot "Mutualisation des Equipements de Travail et d’Accès en Hauteur" (METAH)

Zoom sur les entreprises de maçonneries

Les petites opérations de maçonnerie sont des activités qui comportent de nombreux risques :

risque professionnel BTP, chute de hauteur

  • Les chutes de hauteur engendrant des accidents graves ;
  • Les chutes de plain-pied (glissade, trébuchement…) ;
  • Les postures contraignantes, à l’origine de douleurs aux articulations ;
  • La manutention des matériaux, à l’origine de nombreuses douleurs dans les membres supérieurs et de maux de dos, voire d’accidents.

Cette activité est souvent réalisée par de petites entreprises, qui ont besoin d’un accompagnement spécifique. Un des plans d’action national suivi par la DRP cadre ce besoin.

8 fiches solutions ont été élaborées, Les mesures de prévention qui y sont décrites doivent être également prises en compte par le constructeur ou le prescripteur des travaux :

  1. Equipez vos plates-formes de garde-corps

  2. Protégez les trémies d’escalier

  3. Equipez les rives de dalle de protections

  4. Aménagez les abords et les accès à la construction

  5. Equipez et organisez le chantier pour réduire les efforts physiques

  6. Améliorez l’hygiène sur les chantiers

  7. Raccordez-vous au réseau d’électricité définitif

  8. Utilisez du matériel ergonomique pour réduire les efforts physiques


Nous vous accompagnons

Le secteur du BTP bénéficie de plusieurs moyens et outils de la DRP pour améliorer les conditions de travail des salariés :

- Des formations spécifiques : Voir les formations à la prévention dans le BTP

- Plusieurs aides financières, dont une Aide Financière Simplifiée "Prévention des chutes de hauteur dans le BTP" qui permet aux entreprises de 1 à 49 salariés d’acheter des échafaudages, garde-corps, plate-formes, etc, et de financer la formation de leurs salariés à l'utilisation de ces équipements.

La CGSS Martinique propose aussi l'Aide Financière "Nuisance chimique" qui concerne notamment les entreprises de  moins de 50 salariés, réalisant des opérations de retrait d’amiante ou effectuant des travaux pouvant exposer aux fibres d’amiante.

>> Voir notre page : Aides à l'investissement et à la formation

- Les visites de chantiers notamment concernant les risques amiante et les risques de chutes de hauteur

- Un accompagnement des entreprises pour faire évoluer le niveau d’intégration de la prévention dans leurs pratiques, avec l'action Management de la Santé-Sécurité au Travail.

 >> Service Prévention : 0596 66 76 19 | prevention972@cgss-martinique.fr


Liens utiles

- Prévention BTP - OPPBTP

- Prévention des chutes de hauteur

- Amiante : conseils sur le repérage et la protection des salariés


Documentation utile

- Préconisations de la DRP "Accidents de Plain-Pied" BTP |

- Aide-mémoire BTP - Prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles dans le bâtiment et les travaux publics - ED 790, INRS

- Entreprises artisanales du bâtiment. Comment prévenir les risques professionnels ? - ED 6157, INRS

- Prévention des risques de chutes de hauteur - ED 6110, INRS

- Chantiers de construction : prévention des risques, logistique et avantage économique - ED 6186, INRS

- Guide pour cahier des charges SCALP et METAH

- Prévention des risques de chute de plain-pied en phase conception et suivi de chantier

- Guide Amiante à l'attention des donneurs d'ordre 

- Travaux de maçonnerie - La santé de votre entreprise passe par la santé de vos salariés - ED 6206, INRS

- Les bonnes pratiques en construction de maisons individuelles - Socle national 

- Liste des organismes de formation au CACES

 

>> Voir nos pages : Évaluation des risques | Management de la S-ST | Aides à l’investissement et à la formation